Qui a dit que les ordures ménagères n’avaient aucune utilité ?!

Un grand nombre d’UIOM ( Usine d’Incinération des Ordures Ménagères) sont maintenant pourvues d’un système de valorisation énergétique, mais comment ceux-ci fonctionnent-ils ?

La quasi-totalité des systèmes de valorisation énergétique des UIOM se servent de la combustion des déchets comme source d’énergie.

Il y a deux grandes catégories de valorisations énergétiques :

-la chaleur est récupérée par une chaudière, puis est retransmise à des infrastructures proches

-la vapeur en sortie des incinérateurs sert à faire tourner des turbines, qui vont créer de l’électricité.

Nos voisins anglais, à Jersey, réussissent grâce à cette deuxième méthode, à fournir 17% de l’électricité de l’île.

Un exemple plus proche : celui de l’usine Arc en ciel de Nantes, qui utilise les deux méthodes, et fourni ainsi de la chaleur qui est revendue aux industries voisines, et se sert également d’une partie de la vapeur afin de créer de l’électricité.

Bien sûr, le but ultime est la réduction des ordures ménagères, mais tant que des solutions viables n’auront pas été trouvées, leur valorisation semble un bon compromis !